Activités internationales

Haut ] Suivant ]    

Relations internationales

L’établissement de relations internationales fut un but prédominant du parlement nouvellement constitué de la République de Chypre, immédiatement après l’indépendance. L’entreprise n’était ni facile ni simple, étant donné que, dans cet effort, il s’est trouvé confronté aux conséquences du problème politique, alors que parallèlement sa taille peu importante s’est avérée un élément suspensif dans la réalisation rapide de ce but.

L’édification de rapports bilatéraux entre les parlements des pays de la région, des pays européens et des pays du Conseil de Sécurité de l’ONU, a été fixée comme premier but, qui s’est progressivement élargi à tous les pays du monde. Actuellement, la Chambre des Représentants maintient des rapports d’amitié et de coopération avec la plupart des parlements et développe une participation constante à la diplomatie parlementaire internationale, enviable étant donné la taille du pays.

Des échanges de visites et la constitution de groupes d’amitié représentent les outils de travail fondamentaux, tandis que des initiatives thématiques bilatérales ont été prises de temps à autre pour des questions d’un intérêt plus large, d’une importance régionale ou sous-régionale.

La participation de la Chambre des Représentants aux organisations européennes a constitué parallèlement un but important et la participation actuelle, entière et paritaire, à toutes les organisations parlementaires constitue un élément d’une importance déterminante.

Le parlement nouvellement constitué est devenu très tôt membre de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, tandis que dans les années 70 la Chambre a adhéré de l’Union Interparlementaire et de l’Association Parlementaire du Commonwealth. Dans les années 90, la Chambre est devenue membre fondateur de l’Assemblée parlementaire de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (1990), alors que peu après elle est également devenue membre fondateur de l’Assemblée Européenne Interparlementaire de l’Orthodoxie (1994).

Dans ces organisations, les délégations de caractère interpartis représentant la Chambre, développent une activité particulière et participent avec assiduité à tout le spectre des activités de leurs organes.

Des réunions plénières, de commissions et de groupes politiques des organisations ci-dessus se sont également déroulées à Chypre avec un grand succès. Des députés chypriotes ont été élus de temps à autre à des postes d’officiers des organisations, se sont vu confier des présidences ou des vice-présidences de commissions, de sous-commissions et de groupes politiques et ont contribué activement à la réalisation des objectifs nationaux, de même qu’aux aspirations des organisations.

Les organisations parlementaires se sont occupées à maintes reprises de la question chypriote et un nombre important de résolutions et de déclarations adoptées demandent l’arrêt de l’occupation, le retrait des troupes d’occupation et le rétablissement intégral des droits de l’homme du peuple chypriote dans son ensemble.

La demande d’adhésion à l’Union européenne faite par la République de Chypre a également augmenté de façon considérable les obligations internationales de la Chambre des Représentants. Les relations avec le Parlement européen ont pris une nouvelle forme institutionnalisée, tandis que les participations à des activités européennes multilatérales se sont multipliées. Parallèlement, vu le rôle des parlements des Etats membres de l’Union européenne dans l’adhésion de nouveaux membres, un programme d’échanges bilatéraux avec les parlements des Etats membres de l’Union européenne a été adopté et est en cours de réalisation.

     

Haut ] Suivant ]    

     © Copyright 2001.  La Chambre des Représentants